Et si machines et vapeur avaient pris place à Equestria ?...
 

Partagez | 
 

 Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LuckyWager
Modérateur Chanceux
Modérateur Chanceux
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 20
Localisation : Dans ton lit
Artiste : Moi-même

Feuille de personnage
Rang: Démuni
Bits: 180

MessageSujet: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Jeu 11 Fév 2016 - 12:28

Lucky sortit du bar où il avait l'habitude de prendre un verre après avoir finit son travail. Il était complètement saoulé, non pas d'alcool, mais de paroles et de questions qui, une fois de plus, tournoyaient comme un vent infini et violent dans son crâne, qui manifesta son mécontentement en devenant atrocement douloureux pour le gris. Il s'arrêta un instant contre un mur, se frottant la tempe du sabot avant de reprendre sa route, shoutant dans des débris de ferraille à quasiment chaque pas. Le pégase grogna un peu, agacé que sa vision flouté par l'abus de Sweet Apple Juice l'empêche de se déplacer correctement. Cette satané boisson le mettait toujours dans un état physique et mentale déplorable quand il en buvait trop, mais il ne pouvait s'en passer. Allez savoir pourquoi…

Surtout que ce soir-là, il était resté bien plus longtemps qu'à l'habitué. Il serait déjà endormi à cette heure, s'il n'avait pas commencé à poser des questions sur le dénommé Lunar Light, une licorne rencontrée dans la journée, autour de lui. Les plus fidèles clients du bar, friands de rumeurs, s'étaient alors agglutinés autour de leur jeune ami, parant tous en même temps de ce qu'ils avaient entendu, harcelant littéralement le pauvre livreur jusqu'à ce que le barman ne les vire, prit de pitié. Ce dernier avait alors commencé à raconter tout ce qu'il savait à Lucky, soutenu par l'ivrogne du District, qui passait son temps au comptoir, et qui était étrangement plus lucide que tous les badauds qui venaient de lui tomber dessus.

-Déjà Lucky, comment as-tu eu connaissance de ce nom ? Questionna le barman.


-C'est lui-même qui me l'a donné. Je l'ai rencontré deux fois aujourd'hui, une fois sur le chemin de marché, et une autre fois chez Tetra.

-Deux fois ? Par hasard ? Tu es bien chanceux mon grand…
Déclara l'ivrogne. Normalement, on ne peut le voir qu'une seule et unique fois, quand on tombe par hasard sur lui.

-Sérieux ? Non, tu extrapole là ! Je ne dois pas être le seul à l'avoir croisé plusieurs fois !

Le silence de ses deux interlocuteurs mit le doute à Lucky, qui vida alors son verre en les fixant, les sourcils froncés et le regard sceptique.

-Il a raison Lucky, c'est un phénomène rare. On dit que l'on ne peut le voir deux fois que si Lunar Light le désire !

-Idioties ! Personne ne peut contrôler le hasard à ce point. Alors à moins qu'il ne reste enfermé à longueur de temps loin des gens, je ne vois pas comment cela est possible !… Enfin normalement…

-Normalement, c'est bien là toute la nuance. Ce type n'est absolument pas normal ! S'écria l'ivrogne en vidant un énième verre.

-Comment ça « absolument pas normal » ?… Expliquez moi !

Parole malheureuse qu'il avait eu, la discussion avait duré près de deux heures et le surplus d'informations lui avait filé une sacré migraine. Il n'en revenait toujours pas de ce qu'il avait entendu, et il n'admettait absolument pas que tout cela puisse être vrai. Une licorne, âgée de plus de mille ans, ça déjà… Impossible ! Les seuls êtres aussi âgés ne pouvaient être que des alicornes, et pas une simple licorne ! Ensuite… Omniscient ? Ce type serait omniscient ? "N'importe quoi !"  s'exclama le gris à voix haute en secouant la tête. Personne ne peut être omniscient, personne ne peut connaître tout sur tout, et particulièrement les secrets les plus profonds des gens. Un simple fantasme d'hommes ivres à l'esprit fantaisiste délirant.

Il secoua une nouvelle fois la tête, se prenant alors un lampadaire un peu trop proche, lui arrachant un grognement et le faisant tituber un peu plus loin sur le côté. Sa tête s'alourdit un peu plus, sa vision se fit un peu plus flou, et, irrité, il décida de s'asseoir au beau milieu de la rue en attendant que son état devienne assez convenable pour qu'il rentre chez lui sans encombres. Il fixa alors le sol, le museau froncé en une expression de réflexion. D'un côté, il refusait de croire tout ça, mais d'un autre côté… Il l'avait vu disparaître sans une trace de magie, il l'avait vu réapparaître après chez Tetra, il l'avait vu se figer telle une pierre et il avait vu son regard. Et un regard pareil, ça ne trompe pas sur la puissance.

Lucky se laissa alors tomber en avant, son front se collant au sol tandis qu'il resta assis, se tordant alors dans une étrange position. Et si toute ses rumeurs étaient réelles au final ? Et si un être encore plus puissant que Célestia elle-même résidait vraiment à Equestria, tout en étant qu'une simple licorne ? Tout serait alors bouleversé, tout ce qu'on leur avait apprit, tout ce en quoi ils croyaient tous. Tout s'embrouilla encore plus dans sa tête, son esprit devenant alors un mélasse irritante et douloureuse de questions, de doutes, de théories et de remises en question. Il resta de longues minutes ainsi, assis au milieu de la rue, la tête contre les pavés, les yeux fermés, à réfléchir.

_________________
#3399FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunar
Admin Millénaire
Admin Millénaire
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Rang: Magus
Bits: 198

MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Jeu 11 Fév 2016 - 13:16

- Compliqué n'est ce pas ? Se dire que tout ce que tu connais peut être mis à mal par un seul poney. Lunar se tenait assis, juste à coté de Lucky, là où il n'y avait auparavant rien. La licorne blanche avait la tête levée vers le ciel étoilé, le ciel étant non pollué par la présence de fumée d'usine, contrairement à certains endroits de New Canterlot. Les petites lumières des minuscules astres célestes se reflétaient dans les yeux sans âge de Lunar, son visage ne révélant aucune émotion, si ce n'est la tristesse constante qui émanait de lui. Ainsi allongé sur le ventre, les pattes avant croisés devant lui, le gris put alors remarquer son maintien quasi royal, droit, empli de fierté et de majesté. Sa robe d'un blanc immaculé semblait luire dans l'obscurité de la nuit, enveloppant les deux poneys dans un halo diffus de lumière blanche. Les tatouages qui ornaient les pattes avant de la licorne blanche semblaient eux aussi luire, mais de manière plus discrète, comme s'ils battaient au rythme des battements d'un cœur.

- Certains payeraient cher pour être à ta place. Rencontrer trois fois "Lunar le Blanc". Le long soupir de la licorne suite à l'évocation du surnom laissait présumer que cela ne lui plaisait pas. Sans laisser au gris le temps de réagir, ou même de parler, Lunar enchaîna. - Je suppose que je ferais mieux de me présenter correctement, ton esprit doit déjà fourmiller de questions. Je me nomme Lunar Light, licorne. Magus de profession, mais aussi écrivain, conteur, voyageur, explorateur, vendeur, professeur... Je ne compte plus les titres. Je suis bel et bien âgé de mille ans, mile deux cents vingt ans pour être précis. L'histoire derrière tout cela est bien longue, et je ne pense pas que tu sois en état de l'entendre actuellement.

Lunar baissa alors la tête, regardant le sol quelques secondes avant de tourner sa tête lentement dans la direction de Lucky, ses iris bleus plongeant dans ceux du pégase. De près, le regard de Lunar ne pouvait se définir. Il semblait dur, sans émotions, jugeant et jaugeant tout ce qu'il regardait. L'instant d'après, il était empli de tendresse et de bonté, comme celui d'un ami prêt a n'importe quoi pour vous aider. L'instant d'après, c'était un regard plein de tristesse, de vieillesse et de sagesse millénaire qui brillait, creusant un fossé profond avec quiconque croisant ce regard. Ce changement constant s'exprimait via les divers nuances de bleu qui bougeait dans l'iris de la licorne, rendant presque son regard vivant, indépendant. Mais quelque soit l'émotion qui brillait dans le regard de Lunar, la manière dont il observait Lucky était intense. Comme s'il lisait dans un livre ouvert, on avait presque l'impression que le gris n'avait pas besoin de parler pour que Lunar ai toutes les réponses qu'il voulait.

Après un petit silence, la licorne blanche reprit la parole, voyant l'air perturbé du pégase. - Comme tu l'as constaté, je suis un être de légende. Je suppose que tu as de nombreuses autres questions.. ou non. Quoi qu'il en soit... Je me sens d'humeur bavarde ce soir alors.. Profites en.

_________________
Jusqu'où ce monde ira ? Je me le demande bien. Je prend note de chacune de vos actions, j'écris votre histoire. A vous de décider de la suite.




#0066CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steampunkequestria.forumactif.org
LuckyWager
Modérateur Chanceux
Modérateur Chanceux
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 20
Localisation : Dans ton lit
Artiste : Moi-même

Feuille de personnage
Rang: Démuni
Bits: 180

MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Ven 12 Fév 2016 - 14:28

La voix du blanc fit tressaillir Lucky. Il était, une nouvelle fois, apparu sans prévenir et la soudaineté de sa présence hérissa les poil du gris tout le long de sa colonne, sans qu'il ne bouge pour autant. Il se contenta de tourner la tête vers le nouveau venu, un joue collée contre le sol, ses yeux examinant Lunar de la pointe de sa corne jusqu'au bout de sa queue. Il semblait encore triste, peut-être même bien plus triste que lorsqu'ils étaient chez Tetra. Ce qui surpris Lucky cependant, et qu'il n'avait pas remarqué les deux première fois, c'est que la licorne était un peu plus petite que lui, chose surprenant quand on pensait qu'il avait sûrement dix fois son âge… Et son maintient, une fois encore, soulignait cette impression. Surprenant aussi, son pelage. Blanc, brillant, presque éblouissant alors qu'ils étaient allongés dans la saleté et la poussière et que même celui de Lucky paraissait immédiatement plus foncé avec la crasse. Comment faisait-il pour garder un poil d'une telle pureté ? Surtout allongé dans un endroit comme celui-ci ?

Le gris soupira et retourna sa tête, la remettant à nouveau front contre sol. De toute manière, il ne le saurait certainement jamais. Il avait parfois rencontré des personnes de ce genre, certes en plus vaniteux et moins intriguant, mais ils ne dévoilaient jamais rien d'eux. Et même si sa curiosité lui vrillait le crâne à cet instant précis, il n'avait pas la force d'insister pour rien, et surtout pas la sobriété.

- Certains payeraient cher pour être à ta place. Rencontrer trois fois "Lunar le Blanc"…

Le pégase tiqua à l'entente de ce surnom. « Le Blanc » ? Voilà un indicatif bien stupide. Equestria comptait nombre de poneys au pelage blanc, et même s'il devait avouer que celui de Lunar était très marquant dans son genre, cela ne justifiait pas qu'il soit connu comme « Le Blanc ». Un autre poney de même couleur aurait très bien pu être gratifié d'un titre identique ! Et le soupir du concerné lui indiqua que lui-même n'appréciait pas ce titre.

Quant au fait qu'il ai rencontré Lunar trois fois… Cela ne l'étonnait pas. Sa chance se manifestait de bien des façons, et il était persuadé que c'était cette dernière qui l'avait fait percuter la licorne la première fois. Après cela, si les rumeurs étaient vraies, Lunar n'aurait eu qu'à se rendre là où il devait aller, ou, comme maintenant, venir le voir. Mais pour la première fois… Il lâcha un petit rire. Oui, son nom ne lui avait pas été donné pour rien.

-Je suppose que je ferais mieux de me présenter correctement, ton esprit doit déjà fourmiller de questions. Je me nomme Lunar Light, licorne. Magus de profession, mais aussi écrivain, conteur, voyageur, explorateur, vendeur, professeur... Je ne compte plus les titres. Je suis bel et bien âgé de mille ans, mile deux cents vingt ans pour être précis. L'histoire derrière tout cela est bien longue, et je ne pense pas que tu sois en état de l'entendre actuellement.

Le gris tourna de nouveau la tête vers le bleu, le dévisageant, l'air perplexe et assez impressionné. Mille deux cent vingt ans ? Vu son apparence, sa croissance s'était arrêté à la vingtaine. Cela fit sourire Lucky. Ils avaient donc le même âge sur le plan physique, et pourtant… Un fossé immense les séparait. Une drôle de sensation s'empara alors de lui, lui donnant le vertige et le faisant frissonner. Comment pouvait-on se sentir, en étant bloqué dans un corps qui ne reflète pas notre esprit ? Quant au nombre de métiers… Pourquoi en exercer autant ? Alors qu'il aurait pu faire d'un d'en eux sa spécialité, à tel point que personne n'aurait pu l'égaler dans le domaine ? « L'ennui » lui souffla son esprit, qui s'était un peu calmé.

Le pégase plongea ses prunelles turquoises dans les deux saphirs de son interlocuteur, comme cherchant à confirmer cette pensée, mais la seule et unique chose qu'il pu y voir fut la tristesse. Une tristesse qui profondément ancrée dans le regard, tellement présente en lui, qu'elle aurait pu être contagieuse. Le pégase fouilla alors de ses iris rongés par la lassitude ceux de Lunar, au plus profond qu'il le pouvait dans l'espoir de trouver une autre émotions. Mais rien. Seulement de la tristesse. Les oreilles du gris s'affaissèrent un peu et il remit une nouvelle fois son front contre le sol, son regard embrumé fixant les pavés dans une expression inquiète. Il n'aimait pas la tristesse, et surtout pas chez les autres. Et surtout quand il ne pouvait rien y faire.

Il se passa un moment sans que ni l'un, ni l'autre ne disent rien. Un long moment de silence, seulement perturbé par quelques bruits venant des ruelles et dont on ne voulait pas connaître l'origine. Le District la nuit était bien moins accueillant que le jour et il devait admettre que lui-même ne se sentait parfois pas en sécurité en rentrant chez lui. Il soupira, un petit nuage de buée se formant autour de son museau et se cristallisant sur les pavés froids alors que le blanc reprit la parole.

- Comme tu l'as constaté, je suis un être de légende. Je suppose que tu as de nombreuses autres questions.. ou non. Quoi qu'il en soit... Je me sens d'humeur bavarde ce soir alors.. Profites en.

-Pourquoi êtes-vous si triste ?

Lucky l'avait presque coupé dans sa phrase. La question avait traversé ses lèvres sans même qu'il n'y pense, comme voulant sortir d'elle-même de la gorge du gris. Le ton sur laquelle il l'avait posé la rendait presque vitale pour lui. Il se redressa alors, décollant enfin sa tête des pavés pour planter ses yeux droits dans ceux de Lunar, une détresse et une inquiétude infinies dansant en eux. Il voulait comprendre. Et il voulait essayer de l'aider, si cela était possible. Voyant qe le balnc le fixait sans répondre, il répéta sa question, plus insistant encore.

-Pourquoi êtes-vous si triste ? Pourquoi lorsque je vous regarde, je ne vois rien d'autre que cela émaner de vous ? Je ne vois que ça, je pourrais presque la toucher, pourquoi ?

Il semblait presque en colère, alors qu'il n'en était rien. Son cœur battait bien plus fort dans sa poitrine, gros et serré. Tellement fort qu'il n'aurait pas été surpris que Lunar l'entende. Il se mordit alors la lèvre, se rendant compte de l'agressivité de son ton et détourna le regard, baissant les yeux vers le sol.

_________________
#3399FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunar
Admin Millénaire
Admin Millénaire
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Rang: Magus
Bits: 198

MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Sam 13 Fév 2016 - 2:43

"Plic" Ce fut le bruit de la larme brillante qui vint s'écraser sur le sol sale. Lunar pleurait, mais sans sanglots, seuls les larmes couleur de lune attestait de son émotion. La licorne se fendit d'un sourire plus grand, si sincère et plein de tendresse.. qu'une autre larme coula, mais cette fois dans les yeux du gris, sans que celui ci ne l'ai sentie venir. - Je suis triste parce que je suis là, mon cher Lucky. Je suis triste parce que mes parents ne sont pas là. Je suis triste parce que je te vois. Et je suis triste parce que tu ne seras plus là, tandis que moi je serais toujours là. La licorne lâcha alors un profond soupir, qui fit doucement souffler le vent autour d'eux.

- Je te demanderais de ne pas inquiéter pour moi, mon cher Lucky. Il n'y a plus rien à faire pour moi, j'ai accepté mon immortalité depuis longtemps. Je ne doit pas être le centre de ton inquiétude, beaucoup de gens ici ont besoin de toi. Lunar se releva alors, révélant que la poussière n'as bel et bien pas sali sa robe blanche. La licorne se déplaça de quelques pas, puis reposa son regard sur le pégase gris.

- Alors calme toi. Je ne suis qu'une licorne coincé a jamais sous cet apparence, inutile de t'en faire plus que cela. Lunar jeta un coup d’œil au bar d'où venait Lucky et, pour la première fois depuis que le pégase avait rencontré la licorne, une lueur espiègle brillât dans son regard. - Que dirais tu.. d'aller boire un coup toi et moi ?

_________________
Jusqu'où ce monde ira ? Je me le demande bien. Je prend note de chacune de vos actions, j'écris votre histoire. A vous de décider de la suite.




#0066CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steampunkequestria.forumactif.org
LuckyWager
Modérateur Chanceux
Modérateur Chanceux
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 20
Localisation : Dans ton lit
Artiste : Moi-même

Feuille de personnage
Rang: Démuni
Bits: 180

MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Dim 14 Fév 2016 - 20:30

Le gris fixa Lunar, le suivant des yeux tandis qu'il se levait, ses joues trempées par les larmes. Il ne savait absolument pas pourquoi il s'était mis à pleurer. Ou plutôt, il ne savait pourquoi il n'avait pu retenir ses larmes, lui qui d'habitude y arrivait si bien. Ses joues en était trempée tandis qu'il regardait le blanc, muet, les yeux remplis de tristesse et d'une forme de pitié inquiète qui trahissait une grande empathie, peut-être même un peu trop grande. « Je suis triste parce que je suis là ». Comment pouvait-on regretter sa propre existence, son propre passif à ce point ? Comment pouvait-on se détester autant ? Des questions, encore des questions, auquel il aimerait répondre, ne serait-ce que pour rassurer son aîné, lui dire qu'il avait toutes les raisons du monde de ne pas se sentir ainsi. Mais il n'était qu'un simple pégase ne comprenant même pas son propre monde et il ne pourrait sans doute jamais y répondre. Il aurait tellement aimé pouvoir le faire pourtant.

Il essuya ses larmes du bout de son aile, retenant celles qui montaient de nouveau comme il le pouvait, reposant son regard sur Lunar. Ce dernier lui souriait encore, mais un sourire amusé et adolescent cette fois, une lueur nouvelle dans le regard, joueuse, ce qui rassura un peu le pégase.

-Que dirais tu.. d'aller boire un coup toi et moi ?


Lucky ouvrit grand les yeux, surpris de la proposition. L'idée de boire un verre avec Lunar Light lui paru d'un coup assez surréaliste. Avait-il tant d'importance que ça pour que ce dernier vienne à sa rencontre et veuille rester un moment avec lui ? Peut-être, il n'en savait rien, et son esprit était encore bien trop embrouillé pour y réfléchir maintenant. Il hésita un moment, se disant que boire plus n'était peut-être pas la meilleur idée qui soit. Puis se ravisa et se dit que de toute manière, quitte à être dans un état déplorable, autant l'être complètement. Il acquiesça donc et se leva, un nuage de saleté se soulevant et venant salir un peu plus son pelage. Il alla se placer aux côtés du blanc, et partit avec lui en direction du bar, dont il passa à nouveau la porte quelques minutes plus tard.

L'endroit s'était déjà bien vidés en un court moment d'absence. Seuls quelques poneys complètement ivres et baragouinant des paroles incompréhensibles occupaient les tables du fond, le barman essuyant calmement ses verres derrière le comptoir sur lequel était encore étalé l'ivrogne. Ces deux derniers se tournèrent en entendant la porte grincer, le barman haussant un sourcil.

-Tu n'es pas encore couché toi ? Avec le travail qu'il t'attend demain ? Tu ne pense pas que tu as assez bu comme ç…


Il se tut alors en voyant Lunar entrer, talonnant Lucky, et les laissant s’installer sur les tabourets qui lui faisait face. Il lâcha alors un petit rire nerveux, fixant Lunar.

-Alors ça… Tu nous en as ramené, de drôles d'énergumènes, mais là, tu mériterais presque un trophée ! Qu'est-ce que je vous sers ?

-As-tu vraiment besoin de me le demander ?

Le gris sourit, amusé, au barman, avec de se tourner vers Lunar, attendant visiblement sa réponse.

_________________
#3399FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunar
Admin Millénaire
Admin Millénaire
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Rang: Magus
Bits: 198

MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Jeu 18 Fév 2016 - 13:32

Malgré tout, Lunar aimait beaucoup l'effet qu'il faisait lorsqu'il pénétrait dans un lieu public ainsi. Même si le bar n'était que très peu rempli à cette heure de la nuit, le regard ébahi et la fascination qui se dessinait sur le visage des badauds était un spectacle toujours amusant aux yeux de la licorne blanche. Certes, cela été difficile de vivre éternellement, de voir tout le monde disparaître dans les méandres du temps, mais... Cela était divertissant parfois de vivre tel une légende vivante. Qui plus est lorsqu'il était accompagné de quelqu'un, en l’occurrence Lucky. Le gris se dirigea vers le comptoir, s'asseyant naturellement sur un des tabourets, Lunar faisant de même pour le tabouret à coté.

- Alors ça… Tu nous en as ramené, de drôles d'énergumènes, mais là, tu mériterais presque un trophée ! Qu'est-ce que je vous sers ?

Lunar se mit à sourire doucement, voyant l'air crispé du barman qui le fixait en posant la question. Le pégase gris à ses cotés répondit une phrase d'habitué du bar, ce qui arracha à la licorne, pour la première fois depuis que Lucky le côtoyait, un petit rire, discret mais chantant, presque cristallin. Cela manquait à Lunar de ne pas être constamment prit entre les affres du destin et les affaires et du monde. Cela manquait à Lunar d'être.. normal, comme avant. - Je ne pense pas pouvoir dire la même chose, je suis loin d'être un habitué. Pour moi, ce sera votre votre plus forte vodka, pure. Lunar fit un signe de tête poli au barman pour le remercier, puis se retourna pour regarder les badauds derrière eux. Ceux-ci était visiblement en train de le fixer, discutant à voix basse entre eux. Sitôt que Lunar se retourna, ils se turent, détournant le regard, faisant mine de faire autre chose.

- Je paris sur 2 heures avant que tout le District ne soit au courant de ma présence dans ce bar. Lunar sourit doucement en regardant Lucky. - Je ne pensais pas que ma légende était si présente ici d'ailleurs. J'ai appris que certains me vouaient littéralement un culte dans certains quartiers reculés du District.

_________________
Jusqu'où ce monde ira ? Je me le demande bien. Je prend note de chacune de vos actions, j'écris votre histoire. A vous de décider de la suite.




#0066CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steampunkequestria.forumactif.org
LuckyWager
Modérateur Chanceux
Modérateur Chanceux
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 20
Localisation : Dans ton lit
Artiste : Moi-même

Feuille de personnage
Rang: Démuni
Bits: 180

MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Ven 26 Fév 2016 - 23:13

Le gris sourit légèrement en entendant le blanc rire doucement, surtout pour une phrase si banale. Ce rire pénétra étrangement son cœur, y apportant une grande chaleur et un sentiment de joie qui le fit grandement sourire. Le fait de voir son aîné s'amuser de si simples paroles l'attendrissait et pendant un court, très court instant, il vit autre chose que de la tristesse dans les prunelle océan de la licorne. Il continua de le regarder ainsi, gravant ce visage joyeux dans son esprit, se doutant bien qu'il ne le reverrait que peu, tandis que Lunar commandait une vodka au barman. Ce dernier déposa alors leurs boissons sur le comptoir, face à eux, avant de repartir essuyer ses verres tout en regardant le blanc du coup de l’œil de temps à autres.

Lucky regarda un moment la bouteille de verre ouverte qui se tenait fièrement devant son museau, ornée d'une étiquette au style très rétro, affichant d'une élégante écriture blanc sur fond brique la phrase « With Sweet Apple Juice there's no reason not to be revitalized ! », couvrant le haut d'un dessin représentant une élégante ponette croquant dans un superbe pomme rouge, une petite mention sous ce dernier signalant « Sweet Apple Complex's Soda Juice ». Une étiquette bien accrocheuse pour une simple liquide pétillant, légèrement jaunâtre et luisant faiblement à travers l'épais verre qui le contenait. Le gris soupira un peu, prit la bouteille entre ses dents et en versa le contenu, qui fuma alors un peu, dans le verre qui se trouvait à côté de cette dernière, qu'il reposa avant de boire une grande gorgée du liquide.

La boisson lui fit immédiatement tourner la tête, son goût sucré envahissant sa bouche tandis qu'il écoutait les paroles de la licorne, qui perçaient, pour le moment assez aisément, la sensation cotonneuse qui bloqua l'ouïe du pégase. Il répondit alors au blanc, bien plus lucide et compréhensible que son état aurait pu le laisser penser.

-Moi, je parie moins de deux heures ! Les rumeurs et nouvelles vont très vite ici, bien plus vite que l'on peut le penser…

Il reprit une autre gorgée de sa boisson, qui le plongea un peu plus dans son brouillard tandis qu'il souriait à Lunar, l'air parfaitement en forme.

-Effectivement, vous êtes une sorte de légende pour les habitants du District. Certains vous surnomment même ''Le Sauveur'' et pensent que vous êtes le poney qui va les sauver de la misère et de cette ère de décadence… Un élu en quelque sorte, une divinité veillant sur eux. Et un modèle pour les enfants. C'est une croyance bien ancrée ici et sur laquelle il ne faut pas trop débattre au risque de se faire jeter. Les gens sont assez extrémistes sur ce point. Vous avez un peu… Vos Achevés à vous si je puis dire.

Le pégase sourit de nouveau, un peu gêné. Il devait avouer que lui aussi croyait un peu à tout ça, mais si maintenant, il savait que cela n'était pas forcément vrai. Il vida alors son verre d'une traite, ses joues prenant une teinte rosée tandis qu'il regardait toujours Lunar.

_________________
#3399FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunar
Admin Millénaire
Admin Millénaire
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Rang: Magus
Bits: 198

MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Sam 16 Juil 2016 - 16:06

Subby, les Achevés... Ses Achevés à lui ? Les choses étaient-elles allés si loin ? Lunar savait que les gens le considéraient comme une créature mystique, presque comme un envoyé d'une divinité, mais voir à quel point cette croyance était ancré dans les mœurs locales... Cela avait le don tout particulier de le déstabiliser. Lunar fit léviter le verre empli de liquide transparent, et le vida d'un trait. La vodka était le seul alcool, pour une raison qui échappait encore au blanc, qu'il pouvait tolérer. La moindre goutte d'un autre alcool le rendrais malade comme un chien pendant des jours. En revanche, il pouvait boire des litres de vodka qu'il tiendrait encore debout et serait parfaitement lucide, ce qui rendait la beuverie bien moins amusante pour lui. Mais boire de la vodka lui faisait du bien. Lunar reposa doucement le verre, observant toujours le pégase assis à ses cotés. Maintenant, la licorne n'avait plus aucun doute. Il savait que LuckyWager était le candidat idéal pour la suite des événements qui allait se précipiter très vite. Il espérait juste que les choses se passeraient comme il l'a prévu.

- ... Tout va bien Lunar ?

Le blanc cligna des yeux, se rendant compte que Lucky le fixait. Encore une fois, il était parti dans ses pensées en oubliant le monde extérieur. Lunar se fendit d'un fin sourire, hochant doucement la tête pour rassurer son compagnon de comptoir.

- Oui mon cher Lucky, tout va bien. Je réfléchissais juste à ce que tu viens de me dire.. et je t'avoue que je suis un peu dépassé par les événements. Mais là n'est pas encore le temps de discuter de tout ça, je doit partir. Une.. "réunion" m'attend.

Lunar fit un geste de sa tête, quelques Bits apparaissant sur le comptoir, suffisamment pour payer la boisson de Lunar et celle de Lucky. Il fit un léger signe au barman, le remerciant pour son accueil, puis commença a se diriger vers la sortie, ses sabots claquant sur le sol, brisant à chaque fois le silence qui pesait dans le bar qui s'était vidé quelques minutes plus tôt, les badauds surement partis avertir l’entièreté du District que Lunar Light se trouvait au Saule du Square. Lunar ne mentait pas sur les raisons de son départ, mais il ne pouvait plus de détails sur le moment. L'air espiègle qu'il avait depuis qu'il avait invité le pégase gris à boire s'évanouit doucement, laissant de nouveau a place à la tristesse neutre qui caractérisait si bien la licorne blanche. Il posa une patte sur le battant de la porte, sachant qu'il ne sortirai pas de ce bar avec un simple "J'ai un rendez-vous". Lucky ne se contentera pas de ça.

_________________
Jusqu'où ce monde ira ? Je me le demande bien. Je prend note de chacune de vos actions, j'écris votre histoire. A vous de décider de la suite.




#0066CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steampunkequestria.forumactif.org
LuckyWager
Modérateur Chanceux
Modérateur Chanceux
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 20
Localisation : Dans ton lit
Artiste : Moi-même

Feuille de personnage
Rang: Démuni
Bits: 180

MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Dim 24 Juil 2016 - 15:24

Quand il vit le regard du blanc changer à la mention des Achevés, Lucky se demanda s'il n'avait pas été un peu trop loin dans la comparaison. Lunar se mit à regarder un coin du mur sans rien dire, sans bouger. Il avait l'air.. Perdu, ailleurs, et pensif. Profondément pensif, une certaine inquiétude grandissant alors chez le gris, qui reprit très lentement sa bouteille de nectar de pomme sucré entre les dents. Il renversa doucement sa tête en arrière pour en boire le fond, ses yeux ne quittant pas la licorne, qui porta également son verre de vodka à son museau, le vidant cul sec, l'action arrachant un léger haussement de sourcil à Lucky. Ça, c'était de la descente, surtout avec un alcool fort comme ça ! Il sourit alors un peu. Il avait face à lui un mystère, une véritable énigme de la nature et il s'étonnait de sa capacité à vider un verre d'alcool sans broncher. Alors qu'il devait savoir faire nombre de choses bien plus impressionnantes.

Il soupira un peu et tourna la tête un instant, reposant tant bien que mal la bouteille sur le comptoir, bouteille qui commençait à sérieusement onduler dans les airs. De même que sa vision devenait floue et déformante, son esprit n'était que plus en vrac et les sons lui paraissaient tellement lointains qu'il se demanda presque s'il se trouvait dans un rêve ou dans la réalité. Il tourna à nouveau le museau, le bout de ce dernier complètement rougit, et replongea ses deux turquoises dans les prunelles océanes de Lunar, qui le fixait à présent, son regard semblant le sonder, pénétrant, ce qui le mit de suite mal à l'aise.

Lucky resta de longues minutes à se laisser observer, se tortillant en vacillant dangereusement sur son tabouret, avant d'oser ouvrir la bouche et articuler d'une voix hésitante.

- ...Tout va bien Lunar ?


Son aîné cilla un instant, son regard redevenant clair et lucide, puis lui sourit doucement, semblant se rendre compte de ses quelques minutes d'inactivité.

- Oui mon cher Lucky, tout va bien. Je réfléchissais juste à ce que tu viens de me dire.. et je t'avoue que je suis un peu dépassé par les événements. Mais là n'est pas encore le temps de discuter de tout ça, je doit partir. Une.. "réunion" m'attend.

Sans que le jeune livreur ne puisse bouger une patte ou piper mot, Lunar se leva tranquillement, l'argent qu'ils devaient au barman apparaissant sur le comptoir. Encore quelque chose qui le dépassait, mais il devait avouer qu'il n'y fit pas plus attention que ça. Le départ soudain du blanc pour une « réunion » attisa sa curiosité, déjà bien éveillée par le personnage en lui-même, et il ne comptait pas le laisser partir ainsi, ses questions lui vrillant de plus en plus le crâne, l'excès d'Apple Juice n'arrangeant rien.

Alors que Lunar s'avançait tranquillement vers la porte, le bruit de ses sabots raisonnant dans le bar désert, Lucky se laissa mollement glisser de son tabouret, posant lourdement les pattes au sol, le bruit réveillant vaguement l'ivrogne, toujours affalé sur le comptoir. Il fixait toujours son compère, maintenant tâche blanche au milieu d'un décor sombre, qui rétrécissait à vu d’œil. Il tenta prudemment de le suivre, ses genoux flageolant un peu et le déviant parfois de quelques centimètre sur le côté. Il finit par arriver juste derrière le blanc, qui pour le coup portait bien son nom puisque Lucky ne distinguait de lui que sa couleur, et se planta juste à ses côtés, l'air frais du dehors lui chatouillant le museau. Bien que sa langue fût pâteuse et ses mâchoires engourdies, il arriva à prononcer assez clairement sa question.

-Une « réunion », vraiment ? Quelle genre de réunion ?


A ce stade de la discussion, il s'attendait à tout. La licorne aurait pu lui dire qu'il allait prendre le thé avec leur très chère princesse lunaire que cela lui aurait paru d'une époustouflante normalité. La question était cependant très indiscrète, mais il devait avouer ne pas s'en soucier plus que ça, alors qu'il aurait d'habitude rougit rien qu'à l'idée de la poser. Et de toute manière, il n'était plus en état de se poser des questions métaphysiques sur le comportement à avoir face à un étalon dans le genre de Lunar !

-Et surtout : pourquoi organiser une réunion aussi tard ? Enfin… les Lunaristes le font, bien sûr, mais en début de nuit, nous avons tous besoin de nous reposer un peu à un moment… Vous reposez vous de temps en temps ?


Il planta alors ses yeux dans ce qu'il estimait être le visage de son interlocuteur, attendant patiemment une réponse qui lui paraîtrait tellement lointaine qu'il se demanderait jusqu'au lendemain si elle était réelle.

_________________
#3399FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunar
Admin Millénaire
Admin Millénaire
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 22

Feuille de personnage
Rang: Magus
Bits: 198

MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Sam 20 Aoû 2016 - 22:14

La licorne blanche tourna lentement sa tête vers le pégase gris, la petite lueur amusée ayant maintenant disparu de son regard, Lunar étant redevenu la licorne triste et froide. Il leva lentement un sabot qu'il posa sur l'épaule de Lucky, celui ci se sentant alors très fatigué, sans qu'il ne sache pourquoi. Lunar le guida vers un tas de foin l'air somme toute assez confortable, et l'allongea, le pégase ayant de plus en plus de mal a tenir les yeux ouvert, son cerveau déjà cotonneux a cause de l'alcool devenant totalement amorphe. Alors que LuckyWager sombrait lentement dans le doux pays du sommeil, des mots vinrent bercer son esprit, prononcés avec une infinie douceur.

- Je ne dors jamais, je surveille et j'arpente. Tu te poses en effet beaucoup de questions, comme je m'y attendais, mais je crains que certains des réponses qui y soit associés ne te seront révélés que plus tard, mon cher Lucky. Je te promet qu'en temps voulu, tu sauras tout. Pour l'heure, savoure la douce brise de cette nuit claire et silencieuse, et laisse toi porter par un sommeil mérité. Je sais désormais que je ne me suis pas trompé en te choisissant, pégase de chance. Nous nous reverrons, sois en assuré.

Ce fut la dernière chose dont Lucky se souvint à son réveil, tôt le matin, étonnamment bien reposé malgré la mauvaise qualité de sa couche. Le ciel est bleu, quelques oiseaux chantent, des poneys vaquent à leurs occupations au delà de la ruelle où se trouve le bar. Et, bien entendu, aucune trace de la licorne blanche.

_________________
Jusqu'où ce monde ira ? Je me le demande bien. Je prend note de chacune de vos actions, j'écris votre histoire. A vous de décider de la suite.




#0066CC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://steampunkequestria.forumactif.org
LuckyWager
Modérateur Chanceux
Modérateur Chanceux
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 20
Localisation : Dans ton lit
Artiste : Moi-même

Feuille de personnage
Rang: Démuni
Bits: 180

MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Dim 28 Aoû 2016 - 0:32

Lucky ne comprit pas tout de suite ce qu'il lui arrivait, il ne le comprenait même pas encore totalement à ce jour. Il se souvient seulement de la tristesse des yeux océans de Lunar Light, qui lui pinça vaguement le coeur avant qu'un grand sentiment de lassitude et de fatigue ne l'envahisse, un poids sur son épaule le forçant à s'allonger malgré lui. Il sentit vaguement une matière tiède et piquante sous lui, s'enfonçant alors que son corps gris se tassait sur lui-même, la voix douce du blanc lui parvenant faiblement, très faiblement, à l'oreille. Il ne savait pas ce qu'il lui racontait, il ne le saurait sans doute jamais, mais son instinct lui soufflait que c'était important.

Son esprit était devenu noir, vide, calme alors que la voix tournait dans sa tête comme une rêve sans image. Puis il s'était réveillé le lendemain, sur un tas de foin, les muscles engourdis et sa tête le faisant douloureusement souffrir. Son premier réflexe fut de chercher Lunar des yeux, le regard flouté, distinguant seulement, vaguement, les quelques passants qui l'observaient d'un air intrigué, désolé, parfois un peu amusé. Mais aucune trace de son camarade de beuverie de la veille. Où était-il maintenant ? Que faisait-il ? Est-ce que les événements de la veille, au bar, s'étaient réellement produits ? Encore et toujours des questions que lui vrillaient un peu plus le crâne tandis qu'il se relevait, craquant doucement ses ailes et son cou. Questions qui disparurent presque aussitôt, quand il jeta un œil à sa montre, constatant son heure de retard à sa quotidienne tâche de livreur, qu'il se hâta de rejoindre en galopant dans les rues, ses sacoches vides tapant contre ses flancs.

_________________
#3399FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LuckyWager
Modérateur Chanceux
Modérateur Chanceux
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 29/11/2015
Age : 20
Localisation : Dans ton lit
Artiste : Moi-même

Feuille de personnage
Rang: Démuni
Bits: 180

MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   Mer 5 Oct 2016 - 10:34

RP TERMINE

_________________
#3399FF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme les rumeurs le disent... [PV Lunar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» LES FAUSSES RUMEURS OU TRUCS DU NET

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Steampunk In Equestria :: Hors RP :: RP morts et terminés :: Terminés-
Sauter vers: