Et si machines et vapeur avaient pris place à Equestria ?...
 

Partagez | 
 

 [Libre] Je suis de retour... [Abandonné]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [Libre] Je suis de retour... [Abandonné]   Sam 9 Jan 2016 - 11:59

Une montagne de pièces se tenait au centre de ce palais de pierre. Les Bits s'entassaient comme les machines sur le flanc de la montagne du New Canterlot. Au sommet de ce monticule se tenait une griffone, droite et fière, contemplant avec plaisir son trésor. Elle avait mis pas mal de temps à accumuler une fortune pareil mais ça avait été plus qu'amusant. Gilda adorait voler les bourses aux poneys. Et pas que les bourses d'ailleurs... Elle adorait simplement terrifier les poneys. Cette pratique lui procurait une joie intense et faisait office de vengeance contre... Cette fameuse ponette...

Gilda secoua la tête pour s'éclaircir les idées et s'étira, faisant rouler quelques pièces au bas de son tas d'or. Elle arrondit le dos, heureuse de sentir ses muscles se tendre. Elle les fit rouler sous sa peau fine, admirant la mécanique de son corps. Décidément, les griffons étaient parfaits contrairement aux poneys. Elle déploya ses gigantesques ailes et en étira la moindre des plumes, se mettant ensuite à les lisser à l'aide de son bec. C'était peut-être issu de son côté lion mais Gilda faisait souvent sa toilette avec minutie, du bout des ailes à la moindre de ses griffes. Elle ne supportait pas la moindre saleté, et ce nettoyage se révélant souvent très plaisant lorsqu'elle retrouvait dans ses poils quelques gouttes de sang d'une de ses précédentes proies.

En effet, Gilda chassait, de même que la majeure partie des griffons. Ceux-ci étaient carnivores et arboraient quelques crocs à l'intérieur de leur bec, ce qui pourrait effrayer le plus courageux des poneys. Et la griffone avait déjà goûté à la chair de poney. Elle trouvait même cela plutôt plaisant. En tous cas, c'était meilleur que le serpent. Gilda grimaça à cette idée. Elle ne mangeait du serpent que quand elle avait vraiment faim, car elle refusait de dépenser le moindre de ses Bits, ne serait-ce que pour acheter de la nourriture. Et les poneys étaient plus faciles à trouver. Evidemment, elle ne mangeait pas n'importe qui, elle avait tout de même un code d'honneur. Elle ne se nourrissait que de ceux qui ne méritaient pas de vivre. Du moins selon son point de vue, qui n'était bien souvent pas partagé par la race équine.

Prenons l'exemple de Pinkie Pie. Gilda la haïssait au plus haut point. Cette chose rose et bondissante lui avait fait perdre une amie précieuse. Cette stupide fête... C'était à cet instant que toute sa vie avait basculé. Et la griffone connaissait la seule fautive. Elle serra les serres tellement fort qu'elle tordit une pièce comme si elle n'était qu'un vulgaire morceau de chiffon. Il fallait qu'elle se détende et chasse ses envies de meurtre. Car oui, si Gilda trouvait Pinkie Pie, il n'y avait aucun doute qu'elle la tuerai, voir même la dévorerait. Parce que d'après elle, le poney affriolant ne méritait pas de subsister en ces terres.

Elle frappa de la serre sur son trésor, envoyer voler quelques poignées de Bits qui retombèrent sur la pierre du palais de Griffonstone dans un tintement qui se répercuta sur les murs. Elle devait aller chasser. Pas pour manger mais pour se détendre. Et elle savait exactement où aller...

Depuis l'avènement de la révolution industrielle, tous les endroits sauvages avaient étés urbanisés, ne laissant aucune forêt pour chasser, ce qui désespérait les griffons de jour en jour et les forçaient à chasser uniquement sur leur montagne, pourtant aride et pauvre en proies, ou alors à acheter leur nourriture aux marchands de passage, ce qui était très dévalorisant pour une espèce avec de telles aptitudes de chasseurs. Gilda chassait donc toujours au même endroit, un endroit qui n'avait pas été énormément touché par la révolution industrielle, un endroit encore calme avec une campagne environnante. Ponyville.

Elle s'envola, repliant ses ailes contre elle le temps de passer au travers d'une des fenêtres du palais. Elle plana quelques instants au-dessus de la capitale griffone, observant les siens qui semblaient affamés. Ils préféraient mourir de faim plutôt que de ravaler leur fierté et acheter à manger. Gilda aimait cet état d'esprit. Le monde n'appartenait pas aux faibles. Elle dépassa rapidement les montagnes brunes de l'Empire griffon et s'enfonça dans les terres jusqu'à la petite ville. Ponyville ressemblait à celle d'avant l'urbanisation, même si quelques infimes petites choses étaient différentes. Mais rien de très grave, du moins en surface.

Gilda se posa aux alentours de la ville, dans ce qui devait être le champ d'un quelconque agriculteur. Elle plissa les yeux, guettait le moindre frémissement des tiges de blé. Après tout, elle rendrait service au propriétaire si elle mangeait quelques souris, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Shadow Moon

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 31/12/2015

Feuille de personnage
Rang: Chevalier / Mage
Bits: 160

MessageSujet: Re: [Libre] Je suis de retour... [Abandonné]   Sam 9 Jan 2016 - 12:12

Ponyville, cette ville paysanne un peu trop calme, pourquoi j'étais là? Eh bien c'est simple j'avais besoin de me détendre ... C'est vrai que tuer nombre de personnes était épuisant à force, j'avais du sang qui restait incrusté dans ma belle fourrure pourpre à force ! J'avais commencé par me lavait et passa par le coiffure pour ensuite planait de mes ailes au dessus de Ponyville.

J'avais comme toujours au cas ou de croiser quelqu'un voulant jouer les durs ma hallebarde. Elle pouvait faire retrouver ses esprits à quasiment n'importe qui au vu de sa taille et de la personne qui la portait. J’atterris en piqué voyant un griffon ... Finalement ça ne serait peut être pas des vacances ... Mais avoir une proie griffonne pourrait être fort intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Libre] Je suis de retour... [Abandonné]   Sam 16 Jan 2016 - 14:54

Gilda avisa du coin de l'œil un épi de blé qui frétillait. Elle se tapit, bandant ses muscles, son corps de prédateur préparé à bondir. Elle plissa ses yeux d'aigle, pouvant presque voir le pelage fauve du campagnol qui grignotait quelque menue graine, coincée entre ses petites pattes fines. La griffone ne put retenir un sourire en coin. Elle allait avoir quelque chose à se mettre sous les crocs, cette fois-ci. Elle planta ses griffes dans le sol, prête à s'appuyer dessus pour donner plus d'élan à son saut. Elle attendit encore un peu, pour être certaine que le rongeur ne partirai pas, et bondit. Ses pattes arrières puissantes la propulsèrent au-dessus du champ, les épis caressant le pelage doré de son ventre. Elle retomba exactement sur la colonne vertébrale du campagnol, la brisant dans le petit bruit sec d'une brindille qu'on casse.

Gilda saisit le petit corps encore chaud dans son bec puis la lança en l'air, ouvrant grand la bouche pour le recevoir dans la gorge sans même mâcher. Elle passa fébrilement la langue sur son bec, ce petit animal ayant éveillé son appétit. Elle aperçut quelques ballots de foin, plus loin. A coup sûr elle trouverai quelque chose à manger. Elle s'en approcha donc à pas feutrés, faisant glisser ses serres et ses coussinets sur le sol pour ne pas faire de bruit. Elle aperçut assez vite une famille de souris. Les petits ne devaient même pas avoir trois jours. C'était donc un repas bien maigre. Pourtant, la griffone n'hésita pas et dévora toute la petite assemblée avec délice. Son estomac criait toujours famine.

Alors qu'elle se préparait à reprendre sa chasse, elle sentit peser sur elle un regard malveillant. Elle se retourna lentement, le bec légèrement écarté pour laisser voir les crocs qu'il cachait. Elle aperçut aussitôt un poney mauve aux grands yeux roses, ses ailes aux plumes de la même couleur que son pelage repliées sur ses flancs. Son toupet retombait sur son front et son chanfrein en de jolis crins d'un gris foncé presque noir méché de violet. Il dégageait quelque chose de sombre et presque effrayant. Sauf pour Gilda, qui n'avait peur de personne.

La griffone s'approcha, droite, fière, ses yeux ayant la lueur pétrifiante de la glace.

- Qu'est-ce que tu veux ?

Son ton était sec et râpeux, cinglant comme un fouet. Elle avait largement autre chose à faire. Un poney n'était qu'un obstacle de plus. Et si ce pégase ne dégageait pas vite, il risquait de se retrouver avec une marque de crocs sur la croupe.
Revenir en haut Aller en bas
Merry Swallow
Baron / Baronne
avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 25/12/2015
Artiste : Silent Umbra

Feuille de personnage
Rang: Samouraï & Ninja
Bits: 145

MessageSujet: Re: [Libre] Je suis de retour... [Abandonné]   Mar 19 Avr 2016 - 3:21

Si aucune réponse d'ici le 10 Mai, le rp sera considéré comme abandonné

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Libre] Je suis de retour... [Abandonné]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Libre] Je suis de retour... [Abandonné]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...
» Je suis de retour !
» Mon grand retour !! ^^
» Atelier de Givre (je suis de retour... enfin :] ) [0/1]
» Je suis de retour ! Pour vous jouer un mauvais tour ! //BUISSON//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Steampunk In Equestria :: Hors RP :: RP morts et terminés :: Abandonnés-
Sauter vers: